De la hauteur

Guerre ou paix, l’avocat a son rôle à jouer ; tant aux côtés du décideur politique que de l’entreprise.

Un conflit armé, de même que toute autre circonstance analogue, exige que l’analyse juridique soit empreinte d’un état d’esprit particulièrement pragmatique.

La rigueur, la fermeté et le réalisme aboutissent à de meilleurs résultats que la cécité ethno-centrique sous prétexte de moralisation de la vie internationale. Ce travers dogmatique n’est pas étranger à la pérennisation de situations belliqueuses régionales.

Il faut, avant tout, prendre de la hauteur, puis viser précisément le cas à traiter.